Ces femmes qui osent la paix

Après « Ces profs qui changent l’école » et « Ces mots qui libèrent » montrant l’utilisation de la CNV à l’école et dans les prisons, ce 3ème volet du projet Sweet Dream, nous fait découvrir la CNV à l’oeuvre dans des familles palestiniennes et israéliennes.

Anat, juive israélienne, et Nadia, palestinienne d’Israël, deux femmes liées d’amitié grâce à la CNV, organisent des rencontres entre juifs et arabes pour que chacun.e apprenne à écouter l’autre.

Ce film me touche et montre comment 2 communautés en guerre et en souffrance peuvent se rencontrer et restaurer leurs liens.